3/7 Le Festival Castell de Peralada: un éventail de genres musicaux

À partir du prochain 13 de juillet jusqu’au 17 août aura lieu le Festival International de Musique du Castell de Peralada, dans la localité de Gérone, à une heure et demie de Barcelone, avec plus de genres musicaux que jamais.

Pour beaucoup, le Festival Castell de Peralada est synonyme d’opéra et dance. Et cette année, dans sa 27ème édition n’allait pas à être en reste. Le 13 juillet commence le festival avec le concert inaugural de la Messa da Requiem de Giuseppe Verdi, où chanteront la soprano Eva-María Westbroek et le ténor Giuseppe Filianoti, la mezzo Luciana D’intino et la basse Michele Pertusi, accompagnés par l’Orchestre et le Chœur du Grand Théâtre du Liceu sous la direction de son chef, Josep Pons.

Mais, la grande surprise c’est la première en Espagne de L’interdiction d’aimer, le premier opéra composé par Richard Wagner et qui pourra se voir le 3 et 4 août à travers une mise en scène de Georglos Kapoglou.
Cependant, en plus de l’offre lyrique que commémore le bicentenaire de la naissance de Verdi et de Wagner, la programmation compte aussi avec du jazz, danse, swing et pop. Dans ce sens, Miguel Bosé sera présent une année de plus, le prochain 20 juillet, cette fois-ci avec le show Papitwo. Paco de Lucía charmera aussi avec sa guitare le 9 août.

Les notes de swing arrivent le 10 août de la main de La Locomotora Negra où Andrea Motis et Joan Chamorro surprendront les assistants avec sa sonorité incomparable de trompette, saxophone et voix. Pour finir, le déjà connu groupe Manel jouera le 17 août pour présenter son dernier album, « Atletes baixin de l’escenari ».

Le Festival Castell de Peralada s’est fêté toutes les années depuis 1987, en de transformant en un des événements culturels d’été les plus importants à niveau international.